La province de Namur, au coeur de votre quotidien

...mes vastes horizons et la mer nacrée à nulle autre pareille...

Lettre de Rops à A. Rassenfosse, 1891.

Je respecte toutes les opinions, même les miennes

Félicien Rops

1833-1898

Musée fermé du 18/02 au 15/04/19 Museum gesloten van 18/02 tot 15/04/19 Museum closed from 18/02 to 15/04/19 Lire la suite ...
La Zwanze, burlesque & canular

Exposition du 20/10/2018 au 17/02/2019

Lire la suite ...
Félicien Rops en son
Du 18/02 au 12/04/2019 Lire la suite ...
08/09 - 30/12/2007 : Les relations de Monsieur Wiertz

Antoine Wiertz est né dans la Province de Namur, à Dinant, il y a 200 ans. Afin de commémorer cet événement, la Province de Namur a souhaité présenter sur son territoire deux importantes expositions du 8 septembre au 30 décembre 2007, dans deux lieux différents : le Musée provincial Félicien Rops et la Maison de la Culture de la Province de Namur.

L’objectif de ces expositions est de mettre en lumière l’oeuvre de Wiertz sous différents aspects grâce aux thèmes variés qui sont abordés dans les deux lieux. Le public peut ainsi se faire une idée globale du travail de l’artiste. Ces expositions ont également pour ambition de sensibiliser le public au 19e siècle mais également de rapprocher art ancien et art contemporain par la confrontation de créations d’Antoine Wiertz avec celles du photographe américain Joel-Peter Witkin.

L’exposition au Musée provincial Félicien Rops place Antoine Wiertz dans le contexte du 19e siècle. Entourées d’oeuvres de Rops, Spilliaert, Ensor, Khnopff, de Groux, Maréchal, les oeuvres de Wiertz comme Confidence, La Coquette habillée, La Liseuse de romans prennent tout leur sens. C’est l’attraction irrésistible de la femme fatale, la vanité et le long cheminement vers la mort que le Musée Rops vous propose de découvrir, retraçant ce contexte culturel étonnant qu’est le 19e siècle...

L’exposition à la Maison de la Culture de la Province de Namur confronte l’oeuvre d’Antoine Wiertz à celle, déconcertante et provocante, du photographe américain Joel-Peter Witkin. Infirmes, marginaux, dépouilles de cadavres et autres têtes coupées nourrissent la création exigeante d’un des plus grands photographes contemporains. Les correspondances évidentes qui existent entre les deux oeuvres ont amené les organisateurs à penser ce dialogue entre deux artistes que le temps sépare mais que le processus créatif rapproche étonnamment.

Habituellement aux cimaises de leur musée à Ixelles, les oeuvres d’Antoine Wiertz voyagent peu, vu leurs dimensions et les techniques picturales utilisées par le peintre qui ont largement fragilisé une partie de son travail. En collaboration avec les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, le Service de la Culture de Namur est donc heureuse de présenter des expositions totalement inédites et d’avoir la chance de présenter l’oeuvre de Wiertz en ses murs. Ces manifestations thématiques de qualité qui ne manqueront pas de marquer les esprits des amateurs d’art, qu’ils soient « fans » de romantisme, de symbolisme, de photographie, d’art contemporain !

En complément à ces expositions, diverses animations et activités sont proposées au public (conférences, visites guidées, projections vidéo, ateliers pour adolescents, dossier pédagogique à destination des enseignants, « Art dimanche » : rencontre exceptionnelle avec Joel-Peter Witkin, etc.

Partagez :
Facebook
Twitter
Photos
Antoine Wiertz, La Coquette habillée, 1856, huile sur toile, 97 x 72 cm. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv.1969/1
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D482
Félicien Rops, La Petite Sorcière, crayon graphite, crayon de couleurs, gouache, 17,5 x 12 cm. Collection privée, Luxembourg
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D483
Antoine Wiertz, La Liseuse de romans, 1853, huile sur toile, 125 x 157 cm. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv.1971
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D484
Félicien Rops, Le Bibliothécaire, c.1878-1881 , mine de plomb, crayon de couleur et aquarelle, 22 x 14,5cm. Collection privée
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D485
Antoine Wiertz, L'Attente, 1844, huile sur toile, 127 x 86 cm. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inv.1933
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D486
Antoine Wiertz, Faim, folie, crime, 1853, huile sur toile, 155 x 164 cm. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (photo Speltdoorn, Cussac), Inv. 1967
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D487
Joel Peter Witkin, Jesus and Mary, 1984, tirage argentique, 17,5 x 12 cm. Joel Peter Witkin, courtesy galerie Baudoin Lebon, Paris (photo Bertrand Huet), Inv. N° BL25369
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D488
Joel Peter Witkin, Head of a dead man, 1990, tirage argentique, 50 x 40 cm, Joel Peter Witkin, courtesy galerie Baudoin Lebon, Paris (photo Bertrand Huet), Inv. N° BL11122
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D489
Antoine Wiertz, Une tête coupée, 1855, huile sur papier, 43 x 57 cm. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (photo Speltdoorn, Cussac), Inv. 1985
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D490
Fernand Khnopff, Un sortilège, 1912, huile sur toile marouflée, 44,5 x 13,5 cm. Collection privée
http%3A%2F%2Fwww.museerops.be%2Findex.php%3Frub%3Dpage%26page%3D101%26photo%3D491