La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Apé'Rops : saison 12 (2021-2022)
Dans les yeux de Van Gogh. L'empreinte des artistes belges sur Vincent van Gogh
23/10/21 - 20/03/22 Lire la suite ...
Hommage à Guy Cuvelier (1937-1991)
Conservateur du musée Rops de 1984 à 1991 Lire la suite ...
Vous souhaitez soutenir le musée Rops ?
Accueil/
Hommage à Guy Cuvelier

Conservateur du musée Rops de 1984 à 1991.

Passionné de l’œuvre de l’artiste namurois depuis sa jeunesse, Guy Cuvelier (1937-1991) fit des études techniques dans une école namuroise avant de travailler au cabinet du gouverneur Robert Gruslin (1901-1985), un ami de son père Fernand Cuvelier, secrétaire communal à Lustin. Il entre donc à la Province le 15 mai 1960 et, grâce au gouverneur Pierre Falize (1927-1980) qui savait combien Guy était passionné par Rops, il commence à travailler au musée Rops, rue de Fer, avant le départ du conservateur Jean Hannon (1922-2015). Conservateur du musée de Namur à partir de 1984, il passa ses dernières années à étudier, écrire et former de jeunes historien.ne.s d’art à la muséographie et à l’observation des œuvres de Félicien Rops. Comme l’écrivait quelques jours après sa mort, Danièle Gillemon, journaliste au Soir : Guy Cuvelier « fit » le musée Rops, tout en assurant un travail scientifique de qualité puisqu’il rédigea plusieurs articles (« Les Sataniques » dans la revue Bello, septembre 1986) ainsi que le seul catalogue raisonné des peintures qui fait encore aujourd’hui référence (DELEVOY Robert L., LASCAULT Gilbert, VERHEGGEN Jean-Pierre, CUVELIER Guy, Félicien Rops, éd. Lebeer Hossmann, Bruxelles, 1985). Ces images d’archives tournées en 1984 par Fac TV (Université de Namur) révèlent un homme enthousiaste qui invite les visiteurs à se rendre dans les quelques pièces consacrées à Félicien Rops. Le musée est situé à cette époque rue de Fer à Namur, là où se trouve actuellement le musée des arts anciens du Namurois. Nombre des tableaux que l’on peut découvrir dans cette courte séquence sont encore les trésors de la collection aujourd’hui exposée rue Fumal. Merci à Paul Wattecamps et Thierry Duchateau du Service Audiovisuel de l’UNamur pour avoir retrouvé ce film.

Guy Cuvelier fut parmi les premiers à sauver le château de Thozée (commune de Mettet, Province de Namur), la gentilhommière appartenant à Charlotte Polet de Faveaux, la femme légitime de l’artiste. Rops aimait ce lieu où il jardinait, chassait et rencontrait ses amis artistes, notamment Charles Baudelaire qui lui rendit visite au château. Grâce au travail de certain.e.s passionné.e.s, dont Guy Cuvelier, la demeure fut léguée par la dernière descendante de Rops, Elisabeth (1909-1996), au Fonds Félicien Rops qui œuvre à la défense de ce patrimoine culturel exceptionnel. Monique Ladot-Cuvelier, la veuve de Guy, est l’actuelle présidente de cette association, perpétuant ainsi l’œuvre de son défunt mari. Elle fait également partie de la commission de sélection des expositions temporaires du musée Rops depuis 1993, participant activement à la vie du musée, grâce aux nombreuses connaissances acquises en compagnie de ce ropsien passionné. 

Le musée Rops souhaite rendre hommage au travail accompli par Guy Cuvelier qui, par son engagement personnel enthousiaste et scientifique, a permis de faire connaître l’œuvre de l’artiste namurois.

Légende photo bannière (de gauche à droite) : Thierry Zéno (1950-2017), réalisateur, administrateur délégué du Fonds Félicien Rops, Guy Cuvelier (1937-1991), Monique Cuvelier, présidente du Fonds Félicien Rops, Elisabeth Rops (1909-1996) et Pierre Rops (1912-1990).

 

Partagez :
Facebook
Twitter
Hommage à Guy Cuvelier
Conservateur du musée Rops de 1984 à 1991.
News du 23.11.2021
A la découverte de Félicien Rops
Avec Conferentia
News du 01.9.2021
Fête de la musique
Concert de Cloé Du Trèfle
News du 15.6.2021
Apé'Rops
saison 12 (2021-2022)
News du 08.6.2021
Focus #14
Rops face au marché de l'art
News du 07.4.2021
"Les Musées sans voiture"
Parcours vélo sur les traces de Rops
News du 02.4.2021