La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Maurice Bonvoisin, dit Mars (1849-1912). Dessinateur et collectionneur de Rops
Prolongation jusqu'au 23/08/20 Lire la suite ...
Apé'Rops : saison 11 (2020-2021)
À vos agendas ! Lire la suite ...
Mini trip aux musées !
Une aventure virtuelle et artistique... Lire la suite ...

Dates et événement à confirmer

Au jardin…

Rops pas à pas, sur les chemins du poète

Carl Norac, Poète national

REPORTE A L'ANNEE PROCHAINE 

Le musée Rops et sa voisine, la Maison de la Poésie, s’associent une nouvelle fois, à l’initiative du Poète national, Carl Norac. Détenteur de pièces uniques du 19ème siècle, l’écrivain montois se penche sur le parcours de Félicien Rops à la lumière de sa collection.  Comment l’oeuvre d’un artiste du 19ème accompagne-t-elle, subtilement, parfois même par surprise, les pas d’un poète d’aujourd’hui ? Un dessin de Rops découvert et rapporté du Québec, un croquis du célèbre auteur de BD, Tanino Liberatore, qui s’inspire du maître, des lettres, des documents qui questionnent le motif du squelette dans l’art… Carl Norac ébauche un texte inédit où il éclaire l’oeuvre de Rops de son regard de poète et de collectionneur passionné. Cette création prendra place dans les jardins de la Maison de la Poésie et du musée Rops, sous la forme d’une exposition de panneaux qui se clôturera en septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Elu Poète national en janvier 2020, Carl Norac est, pour une période de deux ans, ambassadeur de la poésie belge au-delà des frontières linguistiques et nationales.

Gratuit. Accès libre aux jardins via l’entrée du musée Rops. De 10 à 18h du mardi au dimanche. Tous les jours en juillet et août.

 

Dans les salles…

Rops et la franc-maçonnerie

Daniel Guéguen, fondateur de L’Atelier symboliste

A partir du 11 septembre 2020

La franc-maçonnerie demeure historiquement une société secrète. Cependant, on sait que la plupart des grands artistes belges de la période fin-de-siècle ont été des francs-maçons souvent éminents, dont Rops, Delville, Fabry, Doudelet, Meunier et bien d’autres. En 1960, dans la revue Le Flambeau, Maurice Kunel, critique d’art et historien, révèle l’appartenance de Rops à ce groupe en se basant sur une exposition anti-maçonnique organisée en 1941 par l’armée allemande où le nom de Rops apparait. Depuis, le diplôme franc-maçon de Rops a été retrouvé grâce au Fonds Félicien Rops-château de Thozée. L’Atelier symboliste de Bruxelles fait le point sur les liens tissés entre l’artiste et cette société, au travers d’oeuvres et documents qui retracent ces connections. En plus de cette exposition qui prend place dans le parcours permanent du musée, un fascicule explicite l’implication de Rops, parfois ambigue, dans la loge de la Bonne Amitié de Namur dès 1861, puis ses collaborations avec des francs-maçons bruxellois.

Daniel Guéguen, Rops et la franc-maçonnerie, 20 p. , 20 illus, éd. Province de Namur

Partagez :
Facebook
Twitter