La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Henry de Groux. Maître de la démesure
25/05 - 22/09/2019 Lire la suite ...
Ah Blankenberghe ! la plage ensoleillée, les bonnes causeries dans le sable blanc, la mer bleue...
Notez que je n’étais pas au monde de deux jours, que j’avais déja pris la résolution de ne contrarier en rien, le fils que mon père avait mis dans ma peau, & que j’ai tenu parole.
06/09 - 24/11/1996 : D'art, de rimes et de joie. Lettres à un ami éclectique, Correspondance de Félicien Rops à Théodore Hannon.

Il y a deux ans, le musée Rops publiait, en collaboration avec les éditions Agone à Marseille, un recueil de correspondance entre Félicien Rops et Jean d'Ardenne, Lettres à un ami vagabond.
Vu l'intérêt suscité par cette publication, nous avons décidé de poursuivre ce type d'édition. Une collection voit ainsi le jour: Lettres de Rops à ...

Tout comme avec Jean d'Ardenne, l'amitié entre Rops et Théodore Hannon remonte aux années de jeunesse. En 1871, Théodore s'inscrit à la Société Internationale des Aquafortistes, fondée par Rops en 1869. Depuis cette date, les lettres vont se succéder: confidences, échanges artistiques et littéraires mais aussi disputes puis réconciliations parcourent ces missives, jusqu'à la mort de Rops.

Le fond de correspondance dont est issue cette sélection de lettres provient d'une copie dactylographiée conservée à la bibliothèque générale des sciences humaines de l'Université de Louvain-la-Neuve.
Véronique Leblanc, licenciée en histoire de l'art et archéologie, les découvre en 1987, année du déménagement du musée Rops rue Fumal à Namur. Depuis cette date, l'idée germe d'exploiter, au moins en partie, ce riche fond de correspondance. Véronique Leblanc en signale l'existence à Eugène Rouir, qui tire essentiellement profit des lettres ayant trait aux techniques de gravure, pour son Catalogue de l'oeuvre gravé et lithographique de Félicien Rops, paru chez Claude Van Loock à Bruxelles en 1992.
La sélection opérée pour ce recueil nous fera retrouver ce Rops, passionné de techniques de gravure, mais aussi de la vie culturelle du 19e siècle, et son intérêt pour son ami, poète, peintre, journaliste...

Les recherches effectuées autour de ces lettres nous ont permis de découvrir des peintures, aquarelles, carnets de croquis, poésies, lettres et cartes postales autographes,... de Théodore Hannon. Nous n'avons pas voulu les laisser dans l'ombre mais au contraire, accompagner la publication de cette "compilation", d'une exposition qui présentera quelques facettes de Théodore Hannon et ses relations avec Rops.

Partagez :
Facebook
Twitter