La province de Namur, au coeur de votre quotidien

...mes vastes horizons et la mer nacrée à nulle autre pareille...

Lettre de Rops à A. Rassenfosse, 1891.

Je respecte toutes les opinions, même les miennes

Félicien Rops

1833-1898

Shakespeare romantique

Exposition du 20/10/17 au 25/02/18

Lire la suite ...

1833 Naissance le 7 juillet, à Namur.

1844 Inscription au Collège des Jésuites de Namur.

1849 Mort de son père. S’inscrit à l’Athénée de Namur. Commence l’Académie des Beaux-Arts de Namur.

1851 Inscription à l’Université libre de Bruxelles. Devient membre de la Société des Joyeux et dessine Le Diable au Salon.

1853 Fréquente l’Atelier libre Saint-Luc à Bruxelles. Rejoint la Société des Crocodiles.

1856-59  Fonde avec Charles De Coster, L’Uylenspiegel, journal des ébats artistiques et littéraires qui paraîtra jusqu’en 1863. Epouse Charlotte Polet de Faveaux et vit entre Namur, Bruxelles et le château de Thozée. Grave des illustrations pour les Légendes flamandes de Charles De Coster. Publie des lithographiques politiques. Naissance de son fils Paul. Naissance de sa fille Juliette qui mourra 5 ans plus tard.

1862 Séjours réguliers à Paris où il étudie la gravure. Fonde le Royal Club nautique de Sambre et Meuse où il pratique l’aviron. Rencontre avec Auguste Poulet-Malassis, éditeur (34 frontispices entre 1864 et 1870).

1864 Rencontre avec Charles Baudelaire en mai, à Namur.   

1866 Frontispice des Épaves de Baudelaire. Rencontre avec Edmond et Jules de Goncourt.

1867 Illustrations La Légende et les aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d’Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandres et d’ailleurs de Charles De Coster.

1868 Fondation de la Société libre des Beaux-Arts à Bruxelles (vice-présidence entre 1870 et 1876). Création de la colonie d’Anseremme, au bord de la Meuse.

1869 Fondation de la Société internationale des Aquafortistes à Bruxelles (1869-1871 et 1874-1877). Relation amoureuse à Paris avec Léontine et Aurélie Duluc, deux sœurs modistes.

1870 Dessins et croquis sur le champ de bataille de Sedan.

1871 Naissance de Claire, la fille de Léontine Duluc.

1873 Début de la suite des quatre Dame au pantin  (1873-1890) qui le mènera vers l’allégorie et le symbolisme.

1874 Séparation avec sa femme légitime. Voyage en Norvège et en Suède.

1875 Installation définitive à Paris. Compose entre 1875 et 1882, des œuvres réalistes comme Le Bouge à matelots, L’Attrapade, La Buveuse d’absinthe.

1878 Réalisation de deux œuvres majeures : La Tentation de saint Antoine et Pornocratès. Commence la série de 114 dessins : Les Cent Légers Croquis sans  prétention pour réjouir les honnêtes gens.

1879 Voyage en Hongrie. Publication du premier catalogue raisonné de l’œuvre gravé par Maurice Bonvoisin, dit Mars.

1880 Voyage en Espagne.

1881 Collaboration avec Gay et Doucé, éditeurs belges (12 frontispices en 1 an).

1882 Série des Sataniques.

1884 Participation au premier salon du groupe des XX. Rencontre avec Auguste Rodin. Illustration du Vice suprême de Joséphin Péladan. Achat de la Demi-Lune, propriété à Corbeil-Essonnes (Paris). Illustrations pour Les Diaboliques de Jules Barbey d’Aurevilly.

1886 Nommé « vingtiste ». Expose avec le groupe en 1887, 1888, 1889 et 1893.

1887 Voyage aux États-Unis. Frontispice La Grande Lyre pour les Poésies de Mallarmé. Édition du Catalogue descriptif et analytique de l’œuvre gravé de Félicien Rops par Eugène Rodrigues, dit Erastène Ramiro.

1888 Contact avec Paul Verlaine pour le frontispice de Parallèlement. Rencontre avec l’éditeur belge Edmond Deman. Travail en collaboration avec le graveur liégeois Armand Rassenfosse pour la conception d’un vernis mou transparent : le Ropsenfosse. Voyage en Afrique du Nord.

1889 Reçoit la Légion d’honneur.

1892 Naissance et mort de Jacques, le fils d’Aurélie Duluc.   

1896 Exposition au salon de la Libre Esthétique (également en 1897 et 1899). Grand succès pour le numéro spécial « Rops » de la revue La Plume à Paris.

1898 Mort le 23 août, dans sa propriété de la Demi-Lune, entouré de Léontine et Aurélie Duluc, de Claire et de ses amis les plus intimes.

 

 

 

Partagez :
Facebook
Twitter