La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Henry de Groux. Maître de la démesure
25/05 - 22/09/2019 Lire la suite ...
Ah Blankenberghe ! la plage ensoleillée, les bonnes causeries dans le sable blanc, la mer bleue...
Notez que je n’étais pas au monde de deux jours, que j’avais déja pris la résolution de ne contrarier en rien, le fils que mon père avait mis dans ma peau, & que j’ai tenu parole.

L’exposition « Félicien Rops » qui s’est tenu à la Caja de Madrid à Barcelone du 30 septembre au 12 novembre 2004, a marqué une étape importante dans la connaissance de Rops en Espagne.

Elle retrace la carrière d’un homme vibrant à tous les accents du 19e siècle, un homme « inclassable », vivant aux confluents de l’art belge et français, évoluant entre les grands courants de son époque : romantisme, réalisme et symbolisme.

Elle montre un artiste voyageur et aventurier qui, au cours de son existence, visitera maints pays d’Europe et d’Amérique et qui témoignera pour les grandes villes d’Espagne, pour les paysages brûlés et pour l’ardeur de cette terre un amour de prédilection, au point de lui rendre honneur par plusieurs de ses œuvres et rêver de venir un jour s’établir à Séville.

Après une exposition à Valence en septembre 2001 aux Atarazanas, et à Madrid, en janvier 2002 à la Fondation Carlos de Amberes,  c’était à la Caja de Madrid de Barcelone d’accueillir près de 150 œuvres qui permettront aux Barcelonais de découvrir le talent d’un artiste aux multiples facettes : des œuvres de jeunesse à la période réaliste ; de la représentation de la prostitution et de l’alcoolisme féminin à l’emprise de la femme sur l’homme, à travers sa vision symboliste ; du travail d’illustrateur à la peinture de voyage.

Exposition réalisée par le Commissariat Général aux Relations Internationales et le Service de la Culture de la Province de Namur.

https://www.facebook.com/EspaiCultural/

Partagez :
Facebook
Twitter