La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Henry de Groux. Maître de la démesure
25/05 - 22/09/2019 Lire la suite ...
Ah Blankenberghe ! la plage ensoleillée, les bonnes causeries dans le sable blanc, la mer bleue...
Notez que je n’étais pas au monde de deux jours, que j’avais déja pris la résolution de ne contrarier en rien, le fils que mon père avait mis dans ma peau, & que j’ai tenu parole.
22/05 - 01/09/1996 : Félicien Rops. La modernité scandaleuse

Du 21 mai au 1er septembre 1996, une grande exposition rétrospective de l’œuvre de Félicien Rops (1833-1898) a été présentée à Rome, dans l’illustre « Palazzo Venezia ». Ce palais fut construit dès 1455, sur les instructions du cardinal Barbo. De 1464 à 1564, il est la résidence des souverains pontifes, ensuite celle des ambassadeurs de Venise, d’où son nom. De 1797 à 1916, la palais appartient à l’Autriche. Durant la période fasciste, Mussolini y avait son cabinet et s’adressait à la foule, du balcon central. Actuellement, il abrite un musée.

Cette rétrospective a été organisée par le Commissariat Général aux Relations Internationales, la Direction générale de la Culture et Communication du Ministère de la Culture et la Province de Namur (Musée Félicien Rops), en collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Italie et le service des biens artistiques et historiques de la ville de Rome.

Cette manifestation a été la première rencontre importante entre l’œuvre de Félicien Rops et l’Italie.

Quelques 300 œuvres provenant tant de collections privées que publiques ont été exposées à Rome. Un catalogue bilingue français et italien a été publié. Il se compose de trois articles présentant Félicien Rops dans son siècle, sa riche collaboration avec les grands écrivains français du 19e siècle et sa passion pour l’art de la gravure. Les catalogues des œuvres, biographie de l’artiste et bibliographie de son œuvre suivront.

Plus de 60 œuvres seront reproduites dans le catalogues, accompagnés d’une commentaire de la main de Rops même, d’un écrivain ou d’un critique d’art important du 19e siècle.

L’Italie a d’ores et déjà prévu d’accompagner l’exposition de manifestations annexes : organisation d’une conférence à l’Academia Belgica à Rome, le lundi 20 mai et à l’Université de Bologne, le jeudi 23 mai, ainsi que la projection du film de Thierry Zéno sur Félicien Rops, « Les Muses sataniques »

http://www.museopalazzovenezia.beniculturali.it/

Partagez :
Facebook
Twitter