Accueil Les techniques
Plan du site Suite

Affiche
En bas à droite,
La marotte macabre est
l'emblème de Félicien Rops,
et reprend sa devise
"Aultre ne veulx estre".


Soucieux d'aborder son temps, de tout connaître, tout voir, Félicien Rops aborde l'art par le biais de plusieurs techniques:

On recense plus de 1000 gravures, quelques 400 peintures et un nombre tout aussi important de dessins.

En gravure et en dessin, Félicien Rops évoque son siècle par l'intermédiaire de la femme, qui se forme et se modifie à l'image de la société où elle vit (Guy de Maupassant).

Par contre, comme peintre, Rops s'attache essentiellement au paysage. Plages, montagnes, ... de l'Espagne à la Scandinavie, de la mer du Nord à la Seine, ses tableaux sont des "ressourcements", des "respirations" qu'il s'octroie tout au long de sa carrière.

Rops dans son atelier
"Rops dans son atelier"

Voici les paroles de Rops décrivant sa démarche:
"Je tâche tout bêtement et tout simplement de rendre ce que je sens avec mes nerfs et ce que je vois avec mes yeux, c'est là toute ma théorie artistique. J'ai encore un autre entêtement, c'est celui de vouloir peindre des scènes et des types de ce XIXème siècle, que je trouve très curieux et très intéressant; les femmes y sont aussi belles qu'à n'importe quelle époque, et les hommes sont toujours les mêmes. De plus, l'amour des jouissances brutales, les préoccupations d'argent, les intérêts mesquins, ont collé sur la plupart des faces de nos contemporains un masque sinistre où "l'instinct de la perversité", dont parle Edgard Poe, se lit en lettres majuscules; tout cela me semble assez amusant et assez caractérisé pour que les artistes de bonne volonté tâchent de rendre la physionomie de leur temps."

Textes: B. Bonnier, N. Malinconi, V. Carpiaux - Informations
Copyright © ciGersoft 1995, 2003 - Tous droits réservés.