Accueil Le musee Exposition Gustav-Adolf Mossa
Plan du site Suite
L’œuvre secrète de Gustav-Adolf Mossa

Exposition au musée Félicien Rops
30/01/2010 - 16/05/2010


Mossa est considéré aujourd’hui comme le dernier peintre symboliste français. Son oeuvre, déjà reconnue avant la première guerre mondiale, a été ensuite volontairement occultée par l’artiste lui-même.

Il vécut toute sa vie à Nice et se consacra essentiellement à sa fonction de conservateur du musée des Beaux-Arts de la ville, poste qu’il occupa dès 1926. Son oeuvre symboliste et sulfureuse fut cachée, puis redécouverte dans les réserves après sa mort en 1971.

A l'instar de Gustave Moreau, son travail symboliste est hanté de références à la littérature : il revisite les textes fondateurs de la culture occidentale et apprécie certaines figures évoquant la décadence telles que Judith, Dalila, Salomé, Sapho...
Mais à la différence de ses contemporains, Mossa innove en inscrivant ces figures dans son siècle, la Belle Epoque. Dans les détails minutieux de ses oeuvres, il développe une riche iconographie de l'Art nouveau : mobilier, costumes, bijoux.

Il puise également son inspiration des écrivains de son temps : Baudelaire, Barbey d'Aurevilly, Gautier, et écrit lui-même des poèmes et pièces de théâtre.

La femme est omniprésente dans son œuvre, sous l’apparence de la femme fatale, voire phallique et castratrice ; elle est ange et démon à la fois. Par son travail, Mossa explore son propre inconscient et met en scène le conflit perpétuel des pulsions de vie et de mort : Eros et Thanatos. Comme Félicien Rops, de nombreuses œuvres de Mossa apparaissent encore provocantes de nos jours.

Mais le traumatisme de la première guerre mondiale, au cours de laquelle il sera blessé près d'Ypres, introduit une cassure dans son travail, qui sera ensuite plus sombre, plus désespéré. Après 1918, il y mettra lui-même un terme.


L’exposition du musée Rops présente une soixantaine d’oeuvres provenant d’institutions publiques et de collections privées, tant belges qu’étrangères. Ainsi, trois oeuvres sont issues de la prestigieuse collection d’Anne-Marie Gillion-Crowet, grande collectionneuse d’Art nouveau et inspiratrice de René Magritte.

L’exposition démarre une année 2010 riche en événements liés à Gustav-Adolf Mossa : une exposition au Musée des Beaux-Arts de Nice et la sortie du catalogue raisonné de son œuvre aux éditions Somogy, le tout dans le cadre du 150ème anniversaire du rattachement de Nice à la France.


Exposition

L’œuvre secrète de Gustav-Adolf Mossa


du 30 janvier au 16 mai 2010

Kubin
Elle, 1905, huile et dorure sur toile, 80 x 63 cm,
Musée des Beaux-Arts de Nice, N.Mba 3268.
Copyright ADAGP, Paris 2010.
Photographie Muriel Anssens, Ville de Nice

Activités annexes

Dimanche 07/02/2010
De 10 à 18 heures, entrée gratuite à l’exposition.
A 14h30, visite guidée gratuite.
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Vendredi 26/02/2010
À 18h, une soirée sous le signe du carnaval : atelier maquillage et déguisement pour les enfants, visite guidée de l’exposition avec la commissaire Yolita René, animation par La Compagnie pour rire, dégustation de produits niçois.
Une activité organisée par l’asbl « Les amis du musée Rops ».
Prix : 10€/ adulte, 5€/ enfant de moins de 12 ans
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Dimanche 14/03/2010
De 10 à 18 heures, entrée gratuite à l’exposition.
A 14h30, visite guidée gratuite.
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Vendredi 26/03/2010
Concert de midi : Sophie Hallynck et les élèves de l’IMEP interpréteront des œuvres de Schumann.
Prix : 7€ (entrée à l’exposition et collation comprises)
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Du 12 au 16/04/2010
Stage : stylisme Belle Epoque.
Ce stage portera sur la conception et la fabrication d’accessoires : coiffes, chapeaux, bijoux, composés de tissus et rubans, perles et plumes d’oiseaux, représentations d’insectes, de poissons et serpents maléfiques, motifs végétaux et floraux antiques ou encore têtes de mort…
Stage réservé à 15 enfants de 8 à 12 ans.
Coût de la semaine: 60 euros.
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Vendredi 23/04/2010
À 19h, soirée ciné-club avec la projection de La femme et le pantin, film de Josef von Sternberg, tourné en 1935 avec Marlène Dietrich.
Dans l’Andalousie de la fin du 19ème siècle, un homme tombe sous le charme d’une chanteuse durant le carnaval. Rencontre fatale qui le mènera de déchéance en déchéance…
Le film sera introduit par Muriel Andrin, chargée de cours à l’Université libre de Bruxelles.
A 19h, accès libre à l’exposition temporaire, sandwichs et boissons.
A 20h, présentation du film et projection.
Prix : 7€ (collation comprise).
Réservation obligatoire : 081/77 67 55

Dimanche 25/04/2010
De 10 à 18 heures, entrée gratuite à l’exposition.
A 14h30, visite guidée gratuite.
Réservation obligatoire : 081/77 67 55


Pour en savoir plus...
Communiqué de presse

Informations pratiques

Du 30 janvier au 16 mai 2010

Musée provincial Félicien Rops
12, rue Fumal
5000 Namur
T.081/ 77 67 55 // F. 081/ 77 69 25
www.museerops.be
info@museerops.be
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

Entrée : 3€
Réduction : 1,50€
Groupes scolaires : 1€
Gratuit pour les moins de 12 ans
Dorénavant, des iPod Touch serviront d’audio-vidéo-guides : commentaires sur les oeuvres, séquences musicales, interviews filmées… disponibles au prix de 2 €.
Dossier pédagogique disponible pour les enseignants.
Réservation visites guidées : 081/77 67 55

Catalogue de l’exposition: L’Oeuvre secrète de Gustav-Adolf Mossa, par Yolita René, édition Province de Namur, textes en français, 92 pages, 70 illustrations, prix: 12,50€.


Le mot de la commissaire

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Film disponible dans son intégralité sur les iPod Touch du musée Rops.